Directeur Artistique

(en cours).

Un titre qui me tient à cœur, même s'il a tendance à être galvaudé, mis à toutes les sauces et revendiqué, bien souvent, au nom de l'égo. Dans "Directeur Artistique", on s’honore souvent de la fin de l'appellation qui fait référence aux métiers d'artistes. Une fausse pudeur ? Une ambition cachée ou gâchée ? Les plus humbles s'attachent au terme plus pudique de "DA" pour moins d'emphase. Coolitude oblige.

Créatif en mode arpenter le chemin.


Directeur de création ou Directeur Artistique, dans les deux cas, le titre a été créé par des publicitaires pour dans l'intérêt de ceux-ci. C'est de la pure com' et un très bon travail de concepteur-rédacteur pour vendre les créatifs des agences en valorisant leur fonction. En effet, jusque dans les années 1980 en France, un enfant exprimant à ses parents son désir de faire du dessin, risquait de se voir opposer un rire bienveillant, mais avec pour réponse : "oui, mais qu'est-ce que tu veux faire comme métier ?".

Quelques élus débroussaillaient le terrain, un brun hautains, tout auréolés de cette nouvelle couronne de "créatif". Une nouvelle valeur qui, pour le milieu du travail, pourrait se résumer à ce fabuleux raccourci : rémunérer des idées ou payer des gens dont le métier est d'imaginer ce qui nous ferait rêver. C'est l'époque de la publicité spectacle qui ont fait les belles heures de la pub. See, sex and sun.

Puis, la pub est devenue com'. Les agences de communication ont rationalisé ces postes de travail pour les rendre plus efficaces, rentables et productifs. Oui à la frange rebelle, mais derrière un bureau, avec un ordinateur et un planning. On ne peut pas vendre à un annonceur une feuille blanche et des promesses d'avenir meilleur.

La créativité est un état d'esprit, un mode de vie. Elle ne se décrète pas. Donc, peu de parcours scolaires pour accéder à ces postes, sauf pour former des talents prometteurs. Comme beaucoup donc, j'ai été formé sur le tas, par l'expérience, gravissant chaque étape depuis stagiaire en PAO jusqu'au plus haute fonction d'une agence. Un peu à la manière des compagnons, j'ai façonné brique après brique un parcours.

Ce chemin complet fait d'une pratique profonde des différents postes occupés, est un atout fort de mon offre de compétence. Soumettant une idée de campagne, j'en estime chaque point de sa faisabilité, autant que du bien fondé de son impact potentiel. Une proposition de visuel… oui… mais avec plus de vingt ans à être confronté aux remarques constructives de mes supérieurs, des DA et chefs de studio ou, des annonceurs eux-mêmes, quand les grandes messes des présentations en clientèle m'ont fait revêtir un costume plus commercial.

Directeur de création.

La direction de création met l'accent sur le management. Diriger des équipes créatives. Leur insuffler la flamme. L'idée, le projet. Il assimile la stratégie et les axes de communication, pour les transmettre à des pools directeur artistique - concepteur rédacteur. Il guide ou recadre, ré-oriente leurs propositions créatives.
Il est celui qui n'est pas la tête dans le guidon. "Think out of the box" pourrait être sa devise. Il prend du recule ou de la hauteur sur les créas un pied chez le client, l'autre dans le ressenti de la cible. Critique d'art, il glorifie ou sanctionne.

Manager la création, c'est jongler avec les idées pour les transformer en un feu d'artifice convainquant. Convainquant parce que, au delà de vous impressionner et vous laisser un bon souvenir, il métamorphosera une cible en acheteur, il fera des consommateurs des ambassadeurs de marque.

Mon rôle, en tant que publicitaire, s'inscrit dans cette démarche. Savoir interpeller et faire adhérer. Directeur de création, la grille est celle de la hiérarchie des effets : cognitif (faire savoir) ; affectif (faire aimer) ; conatif (faire agir).



Directeur Artistique.

(à venir)


Graphiste.

(à venir)



Note : la rédaction est en cours les amis. Mais pas d'urgence. Juste envie de bien faire et prendre son temps. Pas une optique "site plaquette d'entreprise" , mais on est bien dans le blog. Merci de votre compréhension. Critique et help bienvenue.











Aucun commentaire: